Le terminal InReach Mini, associé à l’application Race Tracker, fournit la localisation exacte de l’Espagnol Alex Txikon et de son équipe.

Madrid, le 04 février 2019.- 

La technologie des communications par satellite nous permet de suivre, en temps réel et par le biais de Google Maps, le défi de l’Espagnol Alex Txikon de gravir le K2 en hiver, la deuxième plus haute montagne de la planète avec 8 611 mètres. Il convient de noter qu’il y a eu quatre tentatives jusqu’à présent et qu’aucune n’a abouti au cours de cette saison.

Le suivi de l’itinéraire par n’importe quel utilisateur est possible grâce au dispositif de technologie satellite de Garmin InReach Mini, dont l’alpiniste est équipé, qui, combiné à l’application Race Tracker, lui permet de suivre l’intégralité de son itinéraire sur la plateforme Google Maps.

L’appareil transmet, par satellite, les coordonnées exactes du grimpeur et de son équipe, et Race Tracker se charge de les recevoir et de les présenter sur Google Maps afin que tout utilisateur puisse suivre l’ascension en temps réel. En plus du suivi en ligne par satellite GPS, cette technologie fournit les images et les vidéos que les alpinistes enregistrent sur le web et leur permet d’interagir avec eux.

Satlink, la société d’ingénierie espagnole spécialisée dans les télécommunications par satellite, distribue ce terminal et toute la gamme InReach (inReach Mini, inReach SE+ et inReach Explorer+) exclusivement pour le secteur professionnel en Espagne. La grande nouveauté de ces dispositifs est que, en cas d’urgence, ils permettent d’activer un message SOS interactif qui envoie la localisation exacte à l’agence de surveillance et d’intervention d’urgence GEOS, un centre de contrôle mondial disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an. Ils intègrent également une batterie au lithium rechargeable d’une autonomie allant jusqu’à 100 heures avec un suivi toutes les 10 minutes (modèles SE et Explorer) et 50 heures dans le modèle qui accompagne l’alpiniste.

« Les dispositifs inReach nous permettent d’être plus proches d’Alex Txikon au K2 en disposant d’un système de messagerie bidirectionnelle avec la couverture mondiale de l’iridium, offrant ainsi la tranquillité d’esprit nécessaire qui vient avec le fait d’être connecté en permanence sans avoir à se soucier de la couverture traditionnelle en mer et sur terre », déclare Óscar Santidrián, directeur de l’unité Administration publique de Satlink.

À propos de Satlink
Fondée en 1992, Satlink est une société d’ingénierie espagnole spécialisée dans les télécommunications par satellite. Satlink, qui a des accords avec les réseaux mondiaux de satellites Inmarsat, Thuraya et Iridium, est un leader mondial en tant que fournisseur de solutions technologiques pour le secteur de la pêche et commercialise également des solutions de communication par satellite dans l’environnement terrestre et aérien. Basée à Madrid, Satlink a des bureaux aux Seychelles, en Équateur et à Fidji. www.satlink.es